Visite des forges de Varenne .

Visite des forges de Varenne .

Une visite passionnante du site des forges de Varenne commentée par Fabien Labaisse . Un historique nous rappelant l’ origine de l’activité , les raisons de son implantation à Varenne et sa dissolution fin XIX eme . Le site est aujourd’hui remis en valeur depuis 1996, grâce à un travail de titan initié par la famille Labaisse .
Les forges édifiées au XVI eme siècle servaient à la fabrication de fer vendu dans tout le domfrontais.
Le minerai de fer est extrait à ciel ouvert. L’ énergie hydraulique est apportée par des bassins de retenue dépendant de la Varenne et la chaleur est fournie à l’ époque par le bois du massif des Andaines qui s’ étendait jusqu’ ici .
L’ activité concernait plus de 200 personnes .
Fabien Labaisse nous a conduit sur les traces de tous les lieux de la communauté ouvrière . Des forges à la fenderie et auprès des logements qui jouxtaient les lieux de travail .
Merci à Fabien Labaisse pour ce précieux travail historique transmis avec beaucoup de passion .

En savoir +

Un dimanche avec « Bretagne vivante »

Un dimanche avec « Bretagne vivante »

Ce dimanche 30 Septembre, après avoir accueilli nos amis de « Bretagne Vivante » au Jardin du Possible autour d’un café, nous nous sommes rendus à la Tour de Bonvouloir, accompagnés d’une dizaine de membres des familles syriennes installées à Champsecret. On s’est laissé charmer par ce lieu pétri d’Histoire et de légendes en empruntant le sentier d’interprétation mis en place par le Parc Normandie-Maine. Après un pique-nique « tiré du sac » au pied de la fameuse Tour à la forme reconnaissable entre toutes, nous avons rejoint le site des Gorges de Villiers, l’un des 26 Espaces Naturels Sensibles du département de l’Orne ouverts au public. C’est ainsi qu’un cortège d’une trentaine de personnes, a parcouru le sentier qui passe tour à tour à travers forêt, pierriers, au-dessus de la Gourbe, lande sèche et tourbière, sans oublier la source chaude, propriété de Bagnoles de l’Orne… Une diversité de milieux favorisant la richesse de la faune et de la flore. Après un dernier « goûter » où nous avons échangé spécialités normandes et bretonnes, nous avons laissé nos amis rejoindre leur chère Bretagne. Belle journée chaleureuse et enrichissante pour tous. Rendez-vous nous est déjà donné pour l’année prochaine ! A suivre…

En savoir +

Rencontre annuelle avec « Bretagne Vivante »

Rencontre annuelle avec « Bretagne Vivante »

Promesse d’ une belle entrée dans l’ automne avec nos amis de « Bretagne Vivante  » 

En savoir +

Pique-nique et soirée découverte des chauves-souris

Pique-nique et soirée découverte des chauves-souris

 Nous étions une vingtaine réunis vendredi soir, pour écouter les explications éclairées de notre Batman local, en la personne de Gwenaël Landais, Garde forestier et aussi spécialiste des Chiroptères (nom savant des chauves souris), au sein du Réseau mammifères de l’Onf. Après un pique nique partagé, nous avons ainsi appris qu’il y a environ 1200 espèces de chauves souris dans le monde, 36 en Europe dont 34 en France. Nous avons aussi découvert que ces drôles « d’oiseaux » volent avec leurs mains, et voient avec leurs oreilles..,. Elles mettent bas au printemps un seul et unique petit : cela, conjugué à la diminution des insectes du fait des actions de l’homme (pesticides), de la raréfaction des prairies naturelles et des gîtes, mais aussi à l’implantation des éoliennes, explique la fragilité de cet animal attachant (mais pas dans les cheveux !), et complètement inoffensif… Grâce à une tablette munie d’un programme spécifique et d’un micro, nous avons pu entendre divers cris de chauves souris habituellement inaudibles pour l’homme… Merci Gwen pour cette sympathique et très intéressante soirée !

En savoir +

Découverte de l’ arboretum

Découverte de l’ arboretum En savoir +

Météo idéale pour la sortie amphibiens

Météo idéale pour la sortie amphibiens

 

Un grand nombre de participants a su profiter de la sortie amphibiens organisée par l’ association « le champ du possible » . Romuald Heslot et Julia combrun ont conduit le groupe près des mares du massif d’andaines pour livrer quelques éléments de vie des grenouilles vertes, des salamandres, des crapauds communs, des tritons, etc … Des espèces protégées en raison de leur déclin ces dernières années et de leur rôle primordial pour l’équilibre de la nature.

Comme d’ habitude, la matinée s’est terminée autour d’ un verre. Le thé, servi par Abdelkarim fût particulièrement apprécié !

 

En savoir +