Découverte de la flore des petits riaux

Découverte de la flore des petits riaux

Dimanche après-midi, nous avons suivi notre guide Julia aux « Petits Riaux », en forêt d’Ecouves : elle nous a expliqué le fonctionnement (complexe) d’une tourbière en nous montrant les plantes spécifiques de ce milieu si particulier, dont la fameuse Drosera à feuilles rondes, qui capture ses proies à l’aide des poils enduits d’un mucilage collant… Petite balade sympa et instructive (comme toujours !)…

En savoir +

Découverte de l’ écosystème d’ une tourbière

Découverte de l’ écosystème d’ une tourbière

Situés au cœur de la forêt d’Écouves, les Petits Riaux sont un exemple typique des tourbières du massif Armoricain. Une zone gorgée d’eau qui du fait d’un sol acide abrite des plantes très particulières.

Coussins spongieux formés par les sphaignes, petites plantes carnivores seront au programme de la promenade proposée par Julia Combrun, chargée de mission Natura 2000.

Rendez-vous à 14h30 devant le jardin du Possible pour le covoiturage. Nous nous retrouverons sur le parking de la Lande- de-Goult, au hameau de Goult

En savoir +

Rencontre avec nos amis de Bretagne vivante

Rencontre avec nos amis de Bretagne vivante

Nos amis de « Bretagne Vivante » nous ont accueillis ce samedi 20 mai tout d’abord sur les Grandes Landes de Trébédan, près de Dinan : sous la houlette de Jean-Yves, gestionnaire du site, nous avons visité des anciens « communaux », où 4 ha ont été réhabilités pour retrouver cet aspect caractéristique de la lande humide : dans un premier temps, des travaux mécaniques ont été engagés pour arracher les bouleaux et la callune qui recouvraient presque tout l’espace, puis des chevaux ont pris le relai, pour éviter le retour à l’état boisé… Résultat concluant, puisque la flore et la faune se sont enrichies de nombreuses espèces, dont l’emblématique « Drosera à feuilles rondes », plante carnivore des tourbières, ou encore la « Crossope aquatique », sorte de musaraigne d’eau… Nous avons ensuite sorti notre repas du sac à l’Anse de Duguesclin, où nous avons pu apprécier différents desserts et autres gourmandises (dont les excellents chocolats de Nicole !), puis, en guise de promenade digestive, nous avons suivi le chemin des douaniers entre l’île Duguesclin et la réserve du Verger : Bernard nous a expliqué la formation des dunes et les mesures prises par le Conservatoire du littoral pour les protéger, tandis que son épouse Françoise, nous a retracé l’histoire du fort de l’île Duguesclin, ancienne propriété de Léo Ferré, et du Corps de Garde de la pointe des Daules. Nous nous sommes quittés après avoir goûté au fameux far breton de l’autre Françoise, et au non moins fameux gâteau sans nom de Romuald… Belle journée sous le soleil intermittent breton, qui nous a donné à tous l’envie de perpétuer ces échanges instructifs et cordiaux ! A l’année prochaine en Normandie !

En savoir +

Sortie « châtaignes »

Sortie « châtaignes »

Dimanche 13 Novembre : Départ à 14H15 du jardin du possible pour aller à la cueillette des dernières châtaignes …Retour au jardin vers 16H pour dégustation des châtaignes grillées.

En savoir +

à l ‘ écoute du brame du cerf…

à l ‘ écoute du brame du cerf…

Partir à l’ écoute du « brame du cerf », c’est ce vendredi 23 septembre !!!
Romuald nous reçoit d’abord au jardin du possible à 20H.
Dans un premier temps, il nous familiarisera avec l’animal en nous faisant une présentation biologique. Puis, il nous emmènera sur les lieux « magiques » du massif des Andaines où nous devrons être attentifs pour favoriser les chances d’ entendre le célèbre brame …

En savoir +

sur la route du fer …

sur la route du fer …

L’association « le champ du possible » s’intéresse à toutes les activités qui font vivre ou ont fait vivre le territoire. Pour sa sortie mensuelle de juin, c’est une sortie sur la route du fer qui était proposée. Les participants ont pu se rendre sur trois sites du patrimoine minier du bocage normand.
Après avoir été accueilli par Mickael Herbulot, au musée du fer de Dompierre, le groupe s’est rendu sur le carreau de saint clair de halouze. Le guide a passionné son public en expliquant le fonctionnement de cette mine qui a fermé en 1978. La visite s’est terminée sur le magnifique site des fours de la butte rouge en cours de rénovation.
Une belle visite qui permet de se rendre compte de l’importante activité minière qui existait le siècle dernier et du travail de l’association « le savoir et le fer » qui oeuvre ardemment à la sauvegarde du patrimoine minier et métallurgique du Bocage.

En savoir +